Le coup de foudre



- Comment définit-on ce que l'on appelle « coup de foudre  » ?

 

odysee-amour-sexe-3d.jpg


Le coup de foudre est un tsunami d'émotions.

En effet, il est dit totalement dévastateur. Il provoque  une  série  de  réactions

incontrolables   :   le  coeur  bat   plus  vite,   il  y  a    une   hausse   du   rythme

cardiaque  (les   battements   passent   de   80   à   120  battements  en  moyenne),  des

palpitations,  les   vaisseaux    sous    la   peau   se  dilatent    provoquant   des

rougissements,  la  chair  de  poule,  des  bouffées de chaleur,   la transpiration,

le plaisir, la dilatation  des pupilles, le dérèlement  de  l'élocution, des sourires

béats,une modification de la tonalité de la voix, la focalisation sur une personne

exclusive,l'hyperactivité, la confusion qui entraîne l'augmentation de la tension

artérielle. 

Durant un coup de  foudre, le cerveau, chef d'orchestre se retrouve  boulversé, 

il   déclenche  des  décharges   de    neurotranmetteurs   puis  d'hormones  qui

provoquent   des   cyclones   dans  notre  comportement  affectif.

 

Lorsqu'on  revoit  la  personne  pour laquelle  on  a  eu  un  coup  de  foudre, 

les   corps  s'électrisent    dans   la   seconde.  Tous  les  sens  sont   en  éveils, 

uniquement focalisés  sur    l'objet   de   leur   désir,  la   personne  qui   subit  

le  coup de foudre  ne voit  plus le monde  autour d'elle.   Pas  la peine de se 

parler,  un  regard suffit pour tout dire.

 

Pour   mener  l’enquête,   plusieurs  équipes   de  recherche  ont  travaillé  très

sérieusement à l’aide  d’une machine qui  a révolutionné l’imagerie cérébrale :

l’IRM fonctionnelle.  Basée sur  l’observation  de  l’hémoglobine,   elle  permet

d’observer l’afflux de sang vers une zone du  cerveau  particulière,  synonyme

d’une  activité accrue. Il est alors possible d’identifier par ce biais les zones du

cerveau impliquées  dans différents  processus. Une  étude récente a d’ailleurs 

indiqué  avoir   pu  identifier  la  ou   les   zones   liées  à   l’amour.


Au cours de six études, la modification de l'activité cérébrale avait été mesurée

au total sur 120 personnes auxquelles l'objet de leur amour avait été présenté.

Ces travaux déjà publiés dans la littérature scientifique ont   été  regroupés  au

sein  d’une  méta-analyse  par  des  chercheurs  de  l’université de  Syracuse. En

analysant de nouveau tous ces documents, ils ont pu montrer  que  le  coup  de

foudre   est   un  processus  très  court  puisqu’il  se  déroule  en  seulement  un

cinquième   de   seconde !

 

 

rtemagicp-cerveau-ortigue-txdam17256-dd60df-1.jpg

Zones  du cerveau stimulées  par les réactions dues au sentiment amoureux.

6 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×