Les hormones du désir

 

Quelle influence a l'amour dans notre corps ?

 

L'amour est un remède universel.

En effet, la décharge hormonale, sexuelle et nerveuse a des effets

positifs chez tout individu : elle stimule le tonus de l'organisme,

augmente sa vitalité et apaise  ses  tensions.  Et  contrairement  à

bien des médicaments prétendument "revitali­sants"  sans  aucun

effet secondaire l'amour est  un anti-dépresseur aussi bien  pour

les hommes que pour les  femmes. Il  nous aide  à affronter  plus

sereinement les épreuves de la vie.

 

 

La sexualité féminine, du désir au plaisir, est gouvernée par  de

nombreuses.    substances     chimiques,     principalement     des

hormones et des neurotransmetteurs.


Tous les mois, au quatorzième jour  de  son  cycle  menstruel,  la

sécrétion neurohormonale féminine, subit une  brutale élévation.

Les stimulines nommées FSH et LH sécrétées en grande quantité, 

entraînent alors,  non   seulement   l'ovulation,  mais  provoquent 

également  une  poussée  de   désir   sexuel  chez  la  femme   qui

favorise donc les chances de sa fécondation.


  • Voici les sécrétions et les composés jouant un rôle dans la sexualité féminine:


 Sécrétions et composés

Agit sur

Effet

 

Dopamine

Désir, excitation

Positif

La dopamine pourrait intervenir dans l’envie de prolonger un rapport sexuel.

Sérotonine

Désir, excitation

Positif et négatif

Facilite les contractions de l’utérus pendant l’orgasme mais peut aussi empêcher de parvenir à l’orgasme.

Noradrénaline

Excitation

Positif

Augmente la fréquence cardiaque et l’excitation.

Oestrogènes

Excitation, désir

Positif

Un déficit en oestrogènes est associé à une atrophie vaginale et un manque de lubrification.

Monoxyde d’azote

Afflux de sang dans le clitoris

Positif

Des niveaux suffisant d’oestrogènes et testostérone semblent nécessaires pour que l’oxyde nitrique puisse provoquer une vasocongestion.

Ocytocine

Réceptivité, orgasme

Positif

Augmente les contractions du périnée pendant l’orgasme.

Progestérone

Réceptivité, désir

Positif

La progestérone peut être efficace pour les femmes qui souffrent de sécheresse vaginale.

Prolactine

Excitation, désir

Négatif

La prolactine intervient dans l’extinction de la tension sexuelle après l’orgasme. Un taux trop élevé est associé à une baisse du désir. Hormone de la « satiété » sexuelle.

Testostérone

Désir, initiation de l’acte sexuel

Positif

Certaines études associent un déficit en testostérone à une baisse du désir.

Peptide intestinal vasoactif

Flux sanguin

Positif

Augmente l’afflux de sang dans le clitoris.

 

Cependant les rythmes hormonaux sexuels de la femme apparaissent

différents  de  ceux  de  l'homme.  Ils  en  sont  même l'opposé : à leur

maximum en mars,  c'est  de  janvier  à  juin  que  les  neurohormones

sexuelles  hypophysaires   féminines, qui   stimulent  la   sécrétion  en

œstrogènes et en progestérone des ovaires, sont fabriquées en  grande

quantité,    alors    qu'elles   diminuent   de   juin   à   décembre!   Cette

discordance hormonale  entre  les  deux   sexes   a   pour  conséquence

essentielle, compte tenu du rôle excitant pour la libido et la  sexualité

féminine  de  ces  neurohormones  (appelées   aussi   stimulines),  que

l'homme ressent un besoin amoureux  majeur  en  été  et  à  l'automne,

alors que la pulsion sexuelle féminine se produit à l'inverse  en hiver

et au printemps!

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×