Les hormones de l'attachement

 

Comment se passe la coexistence entre l'habitude, la routine et l'amour ?

 

hormones.jpg

 

Après les premiers émois passés, l'amour  commence à  prendre

une autre forme  :  on  s'attache  à  l'être  aimé. Tout   d'abord   la

présence   rassurante   de   l'être   aimé    et  peut-être  les   câlins

favorisent la production d'endorphines, une  morphine produite

naturellement   par   notre   corps.   Une   seconde   hormone  est

fabriquée : l'ocytocine.

 

  •  L'ocytocine
  • 

  L'ocytocine surnommée "l'hormone de l'attachement" serait secrétée

chez toutes les  espèces animales  monogames, dès  leur  premier

rapport   sexuel... C'est   pour  cette   raison  que  de   nombreuses

personnes affirment vraiment tomber  amoureuse suite à  celui-ci.

 En effet, l'ocytocine est  sécrétée  durant  les  ébats  amoureux  et

procure ensuite des  sentiments  de  satisfaction  et  de  lien.   Des

chercheurs du CNRS ont noté que l'ocytocine est envoyée dans le

cerveau lors du premier accouplement. « Chez l'homme, le processus

est le même et chez deux individus qui font l'amour, l'ocytocine est libérée

dans leur hypothalamus où  elle forme avec  la dopamine le  duo  chimique

du plaisir ». Grâce à  cette production hormonale, l'anxiété, le stress

et autres tensions disparaissent normalement. Cette molécule, est

aussi celle qui favorise le lien entre la mère et l'enfant au moment

de la tété, pendant laquelle la mère sécrète cette hormone.

  

  • Les endorphines
  • 

 

Les endorphines prennent le relai de  toute les hormones secrétées

par le cerveau. Elles sont "une récompense" du cerveau de   toutes

les   réussites   accumulées   dans   la   relation   amoureuse.   Elles

procurent un sentiment de bien-être et soulagent les souffrances et

l'anxité. Grâce aux  endorphines,  l'attachement   et  le   bonheur de

vivre  ensemble  peuvent  durer  des  années.

Les  endorphines  sont  des  morphines  endogènes, qui exercent  la

fonction  de  neurotransmetteur.  Leur  rôle  premier est celui  d'un

antidouleur, mais elles entraînent  aussi  un sentiment de   bonheur

ou    d'euphorie.   En    cas    d'orgasme,    le    corps   est   submergé

d'endorphines.  L'état   d'ivresse  qui  peut   se  produire  aprés  un

effort physique important est  provoqué  en  partie  par   l'émission

d'endorphines.  L'opium   et   l'héroïne   agissent    sur   les   mêmes

recepteurs que  l'endorphine.  L'exprérience  justative   des   sucres,

des graisses, et aussi  du chocolat produit des endorphines dans  le

corps.   L'amour    entre    personne   augmente    aussi   la   quantité

d'endorphines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site